Quels sont les avantages d’un contrat d’assurance vie ?

Publié le : 26 avril 20223 mins de lecture

Dans le domaine financier, l’assurance-vie, est considérée comme un produit de placement souple. Il bénéficie cependant d’une clause bénéficiaire qui permet de choisir à qui transmettre le capital ou la rente au décès. Elle vous offre la possibilité de protéger vos proches tout en bénéficiant d’avantages fiscaux. Elle continue d’attirer les épargnants et l’assurance-vie du coup présente de nombreux avantages.

L’assurance vie est une enveloppe fiscale

Un contrat d’assurance-vie peut être considérée comme une enveloppe : l’argent que vous y mettez peut-être investi dans de nombreux supports. Il existe également deux types d’assurance-vie : contrat monosupport : place tous les fonds dans un fonds de sécurité. Cet investissement : génère des intérêts annuels sans risque. La valeur de votre contrat est garantie par la compagnie d’assurance. Contrat multisupport: une partie de vos fonds est placée dans un marché monétaire et l’autre est investie dans des produits présentant un risque plus élevé, mais un potentiel de rendement conséquent. L’assurance-vie bénéficie d’avantages fiscaux de rachat.

L’assurance vie à un bon taux de rendement

En moyenne, les fonds d’assurance-vie restent un placement plus attractif que les autres produits financiers. L’assurance-vie convient également aux investisseurs qui sont prêts à prendre des risques afin d’atteindre la rentabilité. Certaines unités de compte sont plus risquées que d’autres. L’assurance-vie est un contrat d’épargne flexible, à l’opposé aux idées reçues du quotidien, l’épargne n’est pas bloqué. En effet, le capital et les intérêts capitalisés sont toujours disponibles. Dans le cas de besoin de trésorerie pour un projet précis, vous pouvez faire une demande de rachat ; en revanche, une capitalisation progressive est possible : vous pouvez verser des primes ponctuelles ou récurrentes à votre convenance. Vous pouvez demander une avance à votre compagnie d’assurance lorsque vous avez besoin d’argent.

L’assurance vie permet de transmettre un capital hors succession

À la souscription d’une assurance vie, vous devez désigner un ou plusieurs bénéficiaires, quelle que soit leur nature. Vous pouvez nommer qui vous voulez. Au décès, le capital est transmis à la personne choisie dans des conditions fiscales très avantageuses : en effet, l’assurance-vie ne couvre pas l’héritage pour une partie de la prime versée avant terme. Allocation de transfert de capitaux pour la part de la prime payée après la fin du contrat. En cas de décès de l’assuré, une partie de la prime payée après la fin du contrat sera réintégrée à la succession après l’abattement. L’assurance-vie ne sera pas traitée séparément, contrairement à la partie payée avant le terme du contrat.

Plan du site